Cette maman génère 20 000€ par mois sur Onlyfans

Cette maman génère 20 000€ par mois avec ses abonnements payants
J’ai trouvé un article de blog qui montre qu’une maman parlant d’éducation peut générer des milliers d’euros en utilisant des plateformes d’abonnement comme MYM, Onlyfans, Patreon, etc.
Tellement de typologies de créateurs ne sont pas encore présentes, et pourtant, chacun d’entre eux a une valeur à partager qui peut changer des vies.
C’est l’histoire de Megan Champion, une mère de 3 enfants et enseignante au primaire depuis 15 ans, qui l’année dernière a lancé une activité parallèle qui lui rapporte 20 000 € par mois grâce au même système d’abonnement payant que MYM, Onlyfans, Fansly, etc.

L’inspiration pour démarrer un podcast

Megan est probablement comme toi, elle fait face aux défis du quotidien, notamment celui d’être maman de 3 enfants, dont un enfant neurodivergent.
Tu peux donc imaginer qu’elle a une expérience de mère encore plus difficile que la moyenne. Face à cette situation, elle a réalisé qu’elle ne devait pas être la seule mère à vivre cela.
Alors, Megan a décidé de commencer à en parler. Début 2021, Megan a lancé le podcast « On The Hard Days », et c’est donc là que tout a commencé.
Pour Megan, c’était d’abord un moyen de s’exprimer. Durant ses 10 premiers épisodes, Megan partage ses histoires.
Puis quelqu’un lui a suggéré de faire venir d’autres personnes avec des histoires à partager, et c’est à ce moment-là que la direction du podcast a changé.

Vers le succès

image.jpeg

Pendant les 6 premiers mois, c’était clairement la traversée du désert pour Megan. Mais dans la seconde moitié de sa première année, elle a commencé à avoir une audience plus importante.
La petite chose qui a fait la différence, c’est qu’en écoutant des podcasts dans sa thématique, elle a compris qu’ils étaient tous centrés sur du conseil et qu’il n’y avait pas d’échange avec de vraies mères.
Megan voulait parler à d’autres mères qui traversaient des expériences similaires à la sienne pour les partager avec son audience.
À la fin de l’année, Megan avait un total de 20 000 téléchargements d’épisodes, et aujourd’hui, Megan a dépassé la barre des 50 000 téléchargements.
De quoi bien établir une autorité dans une niche très précise. Et c’est là que cela devient intéressant.

L’abonnement payant.

image.jpeg

Megan a expliqué qu’après la fin des entretiens avec les mamans, elle voulait toujours rester en contact avec elles. Son podcast était devenu un outil pour se connecter avec d’autres mamans traversant des défis similaires aux siens.
Et c’est à ce moment-là qu’elle a souhaité construire une communauté et qu’elle a cherché une plateforme. Rien de mieux qu’une plateforme qui fonctionne comme Onlyfans, Patreon ou MYM Fans pour créer une communauté. Elle s’est donc orientée vers deux plateformes, dont Patreon.
D’une certaine manière, elle est payée pour être une amie en ligne et se connecter avec des mamans et d’autres amis virtuels. C’est ce qui a donné à Megan l’idée de créer une communauté en ligne qu’elle a appelée « Mother’s Together ».
Le démarrage de cette communauté sur les plateformes de médias privés a complètement changé la trajectoire de son entreprise.
Son abonnement consistait à partager du contenu, notamment des lives de questions/réponses avec des invités, à proposer un support personnalisé avec d’autres mamans et à offrir un espace de discussion.
L’abonnement coûte 40$ par mois et est conçu pour être un abonnement de type « one shot » (tu t’abonnes une fois un mois et tu arrêtes quand tu as tout regardé). Toutefois, Megan a un taux de rétention élevé (grâce à la proximité avec son audience), car les abonnés se réabonnent.
Elle compte maintenant plus de 400 membres depuis son lancement, soit une moyenne de 20 000€ par mois d’abonnements payants (médias privés compris).

Sa source de trafic

image.jpeg

Megan utilise son compte Instagram pour promouvoir son podcast et générer de nouvelles inscriptions. Alors qu’elle n’avait que quelques dizaines d’abonnés au départ, elle compte désormais plus de 13 000 abonnés, et la majeure partie de sa croissance vient des reels.
Megan ne publie pas de messages réguliers, mais elle poste un reels chaque jour sur son profil « On The Hard Days ».
Les reels sont des vidéos courtes et engageantes qui lui permettent de partager des extraits intéressants de son podcast, d’exprimer ses idées de manière concise et captivante, et d’attirer l’attention des utilisateurs d’Instagram. Ces reels ont joué un rôle essentiel dans sa croissance sur la plateforme et ont contribué à l’augmentation du nombre d’abonnés à son podcast.
Cet article est tiré d’une interview publiée sur le blog américain : https://www.sidehustlenation.com/make-money-with-a-small-podcast/

Ces articles vont te plaire.

Pourquoi il te faut un Photographe MYM Onlyfans Uncove Swame
Dépasser les 1000€ par mois sur Patreon​
Les meilleures créatrices MYM Fans à suivre en 2024.
Les hommes sur MYM Fans & Onlyfans​